Le choix de l’acrylique sur bois est devenu évident, car très résistant aux conditions climatiques de l’île, pouvant être exposé à l’extérieur, sous les galeries, terrasses… C’est une technique qui permet aussi de travailler avec des reliefs, parfois très importants, et d’intégrer d’autres matériaux. Enfin, elle laisse une grande liberté de création, car on n’est pas limité par des formats standards.
Mes tableaux sont des fenêtres ouvertes incitant à l’évasion : je cherche à retranscrire une impression de voyage, une ambiance entrevue, le cliché d’un instant, en composant par association d’idées, de couleurs, de thèmes, des mosaïques comparables à des flashs de souvenirs…
C’est une peinture originale, surprenante, optimiste, volontairement décorative.