J’ai fait de nombreux mobiles, car non seulement ils sont très amusants à réaliser, mais en plus, ils étaient particulièrement jolis, à onduler avec le souffle des alizés sous les grandes terrasses des Antilles…
Ils s’intègrent évidemment merveilleusement bien dans une déco style bord de mer, mais font aussi leur effet dans une salle de bain, ou une chambre d’enfant.
Voici les explications d’un de mes modèles, assez facile à réaliser, pour peu qu’on maîtrise un peu la découpe à la scie circulaire ou à la scie à maquette.

MATERIEL:

Pour réaliser ce mobile, vous aurez besoin :

  • Un morceau de contre plaqué 9mm de 50×35
  • Peinture acrylique dans des tons de bleus, gris et marron
  • Papier ponce
  • Cordelette en lin, ficelle naturelle, ou fil de pêche, au choix
  • Pâte FIMO séchant à l’air pour faire des perles
  • Petits morceaux de bois flotté, et coquillages (solides)
  • Une jolie branche de bois flotté
  • Une scie circulaire et une perceuse

REALISATION:

  1. Dessinez sur votre contre plaqué une forme de poisson assez stylisé, à votre goût.
    Évitez trop de détails, ou des découpes très compliquées qui risqueraient de se prendre dans des fils de votre mobile.

  2. Découpez votre poisson à l’aide d’une scie à maquette (ou une scie circulaire) et poncez soigneusement les bords.

  3. Choisissez une peinture acrylique de la couleur de votre choix pour le fond (ici un bleu gris) et peignez en 2 couches votre poisson recto/verso (n’oubliez pas que les deux cotés seront visibles…) Laissez sécher.
    Lorsque le fond est bien sec, amusez-vous à peindre des formes, des motifs, à l’acrylique dans une harmonie de tons. Les petits détails peuvent être dessinés au feutre posca.

  4. Découpez votre poisson en deux, selon une ligne courbe, pour qu’il ondule avec le vent. Poncez et peignez (de la couleur du fond) les bords découpés.

  5. Maintenant, faites de grosses perles avec de la pâte Fimo, régulières ou non, de tailles différentes. Transpercez-les sur des piques à brochettes (pour faire le trou central) puis placez les piques dans un verre, ou enfoncez-les sur un bloc de pâte à modeler pour les maintenir. Laissez sécher vos perles, puis peignez-les dans l’harmonie de couleurs de votre poisson. Vous pouvez également ajouter de petits détails sur certaines (pois, rayures …) avec des feutres posca.

  6. Percez un petit trou dans les coquillages, les morceaux de coraux, de bois flotté,et sur votre poisson. Il ne vous reste plus qu’à monter votre mobile, à l’aide d’une cordelette de lin, ou à défaut une ficelle naturelle ou du fil nylon. Attachez-le sur le bois flotté, en veillant à l’équilibre de votre mobile. Ta dam…

Perles en pâte Fimo

  • Utilisez de préférence la pâte Fimo BASIC, durcissable à l’air, car elle ne nécessite pas de cuisson au four.
  • Roulez des boules de différentes grosseurs.
  • Enfilez-les de part et d’autre d’un pic à brochettes, pour avoir le trou central.
  • Laissez bien sécher vos perles
  • Peignez-les sur les pics, à l’acrylique, au pinceau, à l’éponge, avec des feutres peinture ou à l’aide d’une burette plastique équipée d’une plume normographe( très pratique, mais difficile à trouver !)

Ce totem décoratif et original est une très jolie idée pour mettre en scène une collection de coquillages ramassés en bord de mer lors de ballades sur la plage. Si vous n’en n’avez pas, ou pour compléter votre série, vous pouvez trouver des petits sacs de coquillages variés pas trop chers dans certaines boutiques de déco, ou sur le net. Vous pouvez aussi en réaliser en plâtre résine coulé dans un moule, notamment les étoiles de mer, fragiles à l’état naturel.
Offrez-vous une bonne petite Saint-Jacques, et gardez la coquille…

La beauté de cette création vient de sa simplicité, mais puisqu’elle est monochrome, l’intérêt visuel vient d’une part de la variété des formes des coquillages exposés, mais aussi des différences de textures des fonds sur lesquels vous allez coller vos coquillage : c’est ce qui donnera du charme à votre totem et en fera une pièce unique.
Il n’est pas très difficile à faire, mais nécessite un peu d’habileté et de précision. Si vous n’avez pas de scie à maquette pour évider une partie de 2 de vos carrés, sautez cette étape. Vous n’aurez alors besoin que de 8 carrés de contre-plaqué. Vous me suivez ? C’est parti…

MATERIEL:

Pour réaliser ce totem, vous aurez besoin :

  • Une série de coquillages
  • Plâtre résine + un moule (shells mould de gedeo, ou autre)
  • 10 carrés 18×18 en contre plaqué 9mm
  • Un tasseau de bois,ou mieux encore un bambou
  • Un gros anneau pour l’accrocher
  • Peinture acrylique blanche mate
  • Un pistolet à colle
  • Colle à bois

REALISATION:

  1. Choisissez quelques beaux coquillages assez solides, des couteaux,
    une coquille St Jacques, et 3 ou 4 morceaux de coraux. lavez-les soigneusement dans une eau légèrement javellisée ou avec du produit à vaisselle, rincez-les bien, puis laissez-les sécher au soleil en les retournant de temps en temps.
  2. Faites 2 étoiles de mer et quelques coquillages en plâtre résine.
    J’utilise le plâtre résine (Résine plaster de Gedeo) ainsi qu’un moule (multi empreinte de Gedeo) C’est important, car il est beaucoup plus résistant qu’un plâtre normal, et le résultat est plus lisse et plus beau. Ne les démoulés que lorsqu’ils sont vraiment secs.
  3. Découpez (ou faites découper dans votre magasin de bricolage) 10 carrés de 18×18 dans du contre-plaqué de 9mm. Poncez bien les bords, et si besoin, la surface de vos carrés.
  4. Nous allons maintenant préparer les 7 petits supports de présentation de coquillages.

    Pour le 1er: j’ai évidé un carré de 10×10 dans un de 18×18, puis l’ai collé avec de la colle à bois sur un autre carré 18×18, pour réaliser une sorte de petit présentoir. Laissez sécher sous presse (une pile de livres fait très bien l’affaire) le 2ème : j’ai collé du sable avec de la colle à bois.
    le 3ème : j’ai fait un effet crépis avec un enduit de lissage et une éponge.
    le 4ème : j’ai écris un mot (les alizés) en relief sur le fond, avec de l’enduit de lissage.
    le 5ème : j’ai rayé le bois à l’aide d’un poinçon pour imiter le vieux bois. On peut utiliser n’importe quel outil tranchant pour ça , ciseaux, cutter… mais attention aux doigts 
    le 6ème : j’ai reproduit fidèlement le dessin de la coquille Saint-Jacques(de façon à ce qu’elle soit parfaitement enchâssée dans le cadre) J’ai évidé cette forme à la scie à maquette. Puis j’ai collé ce carré découpé sur un autre carré de contre-plaqué, et laissé sécher sous presse.
    le 7ème : j’ai coupé un carré en 6 bandes de 2,5 cm, poncé les bords, puis les ai collées sur le dernier carré pour reproduire un effet de lattes.

    Inventez toutes sortes d’idées, le but est que l’aspect de tous les fonds de présentation de coquillages soient variés. Laissez courir votre imagination, les idées sont illimitées…

  5. Lorsque tout est bien sec, peignez 2 couches d’acrylique blanc sur chacun des 7 petits présentoirs réalisés, ainsi que sur tous vos coquillages. J’ai choisi une peinture mate, dont je préfère l’aspect doux à l’oeil.
  6. Collez vos coquillages avec un pistolet à chaud, ou une colle à 2 composants.
  7. Fixez vos 7 petits tableaux sur un tasseau de bois, ou si possible, sur un bambou peint en blanc.
  8. Fixez un corail en bas de votre totem, et un gros anneau en haut, pour pouvoir l’accrocher.

    Admirez votre œuvre… je vous préviens, tous vos amis – en tout cas ceux qui vivent près de la mer, ou dont la déco s’y prête – en voudront un ! Amusez-vous !
    A bientôt,

    Patricia